logo_PGSLRLe Plan de Gestion des Sédiments du Languedoc-Roussillon (PGSLR) a pour but d’établir les éléments sédimentologiques de référence pour une gestion à long terme (plusieurs décennies) et à grande échelle du littoral (extension régionale). En effet, la dynamique littorale est caractérisée par l’interaction de nombreux processus marins et continentaux qui provoquent la mobilité permanente de la morphologie des prismes sableux (plage émergée et avant-côte). Ces variations morphologiques, qui se traduisent par des variations du volume de sable, correspondent à des modifications de la position du trait de côte, des cordons dunaires et à une évolution des fonds de l’avant-côte. La connaissance de l’évolution sur le long terme de la morphologie du prisme sableux et des variations de volumes associés, est la clé d’une gestion durable des sables littoraux et des risques liés à cette dynamique.

Dans le cadre du PGSLR, plusieurs rapports ont été produits. Dans un premier temps, des rapports sur les méthodes de gestion du littoral du Languedoc-Roussillon (rapport de phase A1) et les méthodes pratiquées à l’échelle mondiale (rapport de phase A2) ont été réalisés. Par la suite, un rapport de synthèse sur les données existantes en lien avec la dynamique sédimentaire du littoral régional (rapport de phase B) a été restitué. Enfin, la finalisation de ces travaux correspond à un atlas et la cartographie SIG associée (phase C). Cet atlas est constitué d’un ensemble de fiches qui permettent de déterminer, pour chaque cellule sédimentaire du littoral Languedoc-Roussillon, l’évolution séculaire des bilans sédimentaires de l’avant-côte et de la position du trait de côte, ainsi que de proposer des modalités de gestion des sédiments à l’échelle de ces cellules.


Liens de téléchargement:

PGSLR rapport C

PGSLR rapport B

PGSLR rapport A2

PGSLR rapport A1

Publicités