Granulomètre par tamisage (norme AFNOR):

photo_tamis_granulo

L’étude granulométrique d’un échantillon sédimentaire consiste à déterminer la distribution des tailles de sédiments qui composent cet échantillon. La distribution granulométrique est obtenue par la mesure du poids de matière qui passe au travers des mailles calibrées de différents tamis. Ces tamis sont superposés par maille décroissante, l’ensemble de la colonne de tamis vibre sous l’effet d’un système mécanique adapté et l’on mesure le poids de matière retenue sur chaque tamis (refus de tamis).


Granulomètre laser Malvern Mastersizer 3000:

photo_malvern

Le granulomètre laser est basé sur le principe de la diffraction de la lumière. La lumière émise par un faisceau laser est diffractée par les particules en suspension dans l’eau (méthode de granulométrie laser en phase humide). La répartition spatiale de cette lumière, fonction de la taille des particules, est enregistrée par un ensemble de photodiodes. L’analyse de cette distribution dans le plan focal permet de déterminer la proportion de chaque classe granulométrique.


Banc d’ouverture de carottes sédimentaires:

en cours de rédaction…

Publicités